Jeudi 18 janvier 2018

Veille sur ton âme. (Deutéronome 4,15-24)


Lire le texte

Comment veiller sur son âme? Comment être sûr-e de ne pas se perdre? De suivre le bon chemin. D’être une personne fidèle devant Dieu. De réussir sa vie, de pouvoir à chaque instant se regarder dans le miroir et être fière de chacune de ses journées. Comment se sentir en adéquation parfaite avec Dieu, sa création, l’univers, le monde, nos proches et amis? Extrêmement simple: Dieu ne s’est montré à personne même le jour où sa parole s’est adressée au peuple. «Vous n’avez vu aucune forme». Ne cherchons donc pas à enfermer Dieu de quelque manière que ce soit. Dieu ne se capture sous aucune forme d’une effigie existant sur terre: bête sur la terre, oiseau qui vole dans le ciel, bestiole qui fourmille sur la terre, poisson qui est dans les eaux. Est-ce à dire que nous avons l’interdiction de réfléchir ou de penser Dieu? Pas du tout. Capturer Dieu et adorer nos images fabriquées est interdit. En revanche chercher à comprendre cette définition de Dieu instruira notre existence: «Dieu qui nous a fait sortir de l’Egypte». Sortir c’est-à-dire libérer. Libérer de quoi? De ce qui nous détourne de ce que nous sommes – enfants de Dieu. Où sont nos Egypte, nos esclavages, nos servitudes actuels? Telle est notre quête libératrice, déchiffrer au quotidien cette définition.

Nadine Manson

Prière:Trouver un sens à chacun de mes matins m’angoisse parfois. Tu es là pour saisir ma main et me faire traverser l’opacité de mes craintes.  

Référence biblique : Deutéronome 4, 15 - 24

Commentaire du 19.01.2018
Commentaire du 17.01.2018